Jean-Claude CARRIERE : un chemin de vie artistique !

Jean-Claude Carrière est né le 17 septembre 1931, à 11heures, à Colombières-sur-Orb. (Source : Marc Brun).  Et il est décédé ce lundi 8 février 2021. Ecrivain, scénariste, parolier, metteur-en-scène et acteur, il a travaillé avec et pour des très grands réalisateurs et metteurs-en-scène. Je me souviens en particulier de son adaptation du « Mahabharata », chef d’œuvre théâtral mis-en-scène par Peter Brook.

Quel rôle joue la création artistique dans son chemin de vie ? Regardons son thème natal sous l’angle de l’astrologie karmique.

L’axe des Nœuds Lunaires est en Balance/Bélier, Maisons XI/V. Cet axe à lui-seul nous renseigne sur la dimension artistique de Jean-Claude Carrière.

Commençons par le Nœud Sud. Henri-J Gouchon, dans son « Dictionnaire astrologique » écrit sur les professions liées au signe de la Balance : « Toutes les carrières artistiques ». Le Nœud Sud en Balance nous indique que ce talent a déjà été développé dans des vies antérieures.

Dans cette incarnation, Vénus Régent Karmique du Nœud Sud est conjointe au Soleil Régent Karmique du Nœud Nord : le passé a en quelque sorte coloré la personnalité que devait développer Jean-Claude Carrière. Et cette conjonction est en Maison X, qui représente la vocation professionnelle. De plus, le Soleil est le maître de cette même Maison X : la profession d’artiste est confirmée.

Si nous nous attardons sur cette Maison X, nous y trouvons également une conjonction partile Neptune-Mercure qui signe l’inspiration dans l’écriture. De quelle inspiration s’agit-il ? Neptune est le maître de la Maison V, qui préside aux arts de la scène et en particulier au théâtre.

 

Revenons au Nœud Sud, il est en Maison XI, Maison liée au cinéma. Et Uranus, Régent Karmique du Nœud Sud, est conjoint au Nœud Nord : le cinéma était encore à l’ordre du jour dans cette existence.

Uranus est également conjoint à Koré : le cinéma est une source de revenus.

Le Nœud Nord est en Bélier, ce qui donne une énergie créatrice, et en Maison V, la Maison liée aux arts de la scène et en particulier au théâtre.

Mars Régent Karmique du Nœud Nord est en Scorpion et en Maison XII. Si le Scorpion peut se référer aux thématiques de certains scénarios écrits par Jean-Claude Carrière, par exemple le film de Bunuel « Belle de jour », la Maison XII renvoie à l’intérêt pour les mythes et les contes, et pour la spiritualité. Mars est d’ailleurs renforcé dans ce sens par le sextile avec la conjonction Neptune-Mercure déjà abordée.

L’intérêt pour le théâtre relié à la Maison V est conforté par la présence de Jupiter en Lion. Jupiter maître de la Maison II, trigone à Koré, confirme que la scène, représentée par le Lion, est une source de revenus.

La Lune forme un sextile/trigone exacts avec l’axe des Nœuds Lunaires. La popularité est au rendez-vous pour aider à parcourir ce chemin de vie artistique.

Les quatre planètes en Maison X se trouvent dans le signe de la Vierge. Et Mars Régent Karmique du Nœud Nord est conjoint à Cérès. Nous pouvons dire que Jean-Claude Carrière était un artiste-artisan. Rappelons-nous par exemple que la réalisation du spectacle de Peter Brook le « Mahabharata » a demandé une dizaine d’années de préparation ! Un véritable travail d’orfèvre.

Le chemin de vie de Jean-Claude Carrière était indubitablement un chemin de vie artistique. C’est un grand artiste qui vient de nous quitter !

Emmanuel Leroy

9 février 2021